TRIBUNE ANDRESY DYNAMIQUE – FÉVRIER 2018

ATTENTION NIDS DE POULE !

A Andrésy, nos voiries sont tellement en mauvais état que des Andrésiens ont ressenti le besoin de se regrouper pour signaler le délabrement généralisé de nos chaussées !

Pourtant, depuis 4 ans, Virginie MUNERET et tous les élus d’Andrésy Dynamique alertent le Maire et refusent de voter le budget proposé par la majorité car ils ne partagent pas les priorités affichées : des millions d’euros investis dans des travaux aussi démesurés que superflus alors que l’une des premières priorités d’Andrésy devrait être d’entretenir nos voiries.

Mais non :  depuis 4 ans, le Maire regrette la baisse des dotations de l’Etat, la suppression de la taxe d’habitation, mais ses projets se poursuivent sans aucune remise en question. Seulement, les travaux possibles financièrement hier, ne le sont peut-être plus aujourd’hui ?

Tous les quartiers sont touchés : Denouval, rue du Général Leclerc ; Charvaux, Rue des Robaresses ; Le Centre, devant l’embarcadère ;l’Hautil ; la Gare, rue JP Rameau ;etc.. Eté comme hiver, nids de poule, crevasses, affaissement de chaussée transforment nos rues en flaques d’eau dès qu’il pleut et représentent un véritable danger pour les usagers avec non seulement des pneus crevés, des cardans endommagés mais surtout des risques d’accidents corporels. Ceci rend d’ailleurs, certaines routes et trottoirs impraticables pour les cyclistes, piétons, poussettes…

Or, il est exaspérant d’entendre le Maire et ses élus en charge de ce dossier répondre, sans cesse, que c’est de la faute de la Communauté urbaine (GPSEO). C’est absolument faux ! Certes, GPSEO gère la compétence Voirie mais c’était déjà le cas lorsque nous appartenions à la Communauté de communes précédente, la CA2RS, et les voiries étaient entretenues. D’autre part, on constate des travaux de voirie dans les autres communes, membres comme nous, de cette agglomération. Alors pourquoi rien à Andrésy ?

Plusieurs raisons :

Oui, l’intercommunalité gère la compétence Voirie mais selon un budget défini, dès le départ avec chacune des villes. Or, à Andrésy, les travaux du centre-ville ont explosé tous les plafonds et ce malgré différents avertissements. Ainsi, l’équivalent de 4 ans d’investissement Voirie avait déjà été consommé avant notre entrée dans GPSEO !

Ajoutez à cela des relations très difficiles entre les élus communautaires andrésiens et GPSEO, confirmées par un contentieux en cours dont l’issue pourrait coûter, très cher, aux seuls contribuables d’Andrésy ! A ce moment-là, ce ne seront plus seulement des nids de poule que nous traverserons mais nous aurons carrément le bec dans l’eau !

Enfin, des priorités d’investissements aberrantes et inadaptées à notre situation financière actuelle, sans que la majorité accepte de les modifier, quitte à augmenter nos impôts comme elle vient de le faire en 2017, avec un service aux Andrésiens qui se détériore.

Attention aux nids de poule, quoique, en cette période de Pâques, peut-être y trouverez-vous des œufs !

Andrésy Dynamique  avec Virginie Muneret, Franck Martz, Marie-Françoise Perroto,  Emmanuelle Menin et Christian Taillebois. Facebook/andresydynamique / email. andresydynamique@gmail.com/ www.andresy-dynamique.fr. Le 5/03/2018