Virginie Muneret

Je suis née le 16 juin 1967 à la Garenne Colombes dans le département des Hauts de Seine, où j’ai fait toute ma scolarité au Collège Sainte-Geneviève et au Lycée Montalembert.

Diplômée en sciences politiques et en relations internationales (ILERI-Paris), j’exerce les fonctions de collaborateur puis de Directeur de Cabinet à la Mairie du 17ème arrondissement, dans l’équipe de Bernard Pons où j’ai mise en œuvre dès le 1er juin 1999 l’Opération « Immeubles en Fêtes », plus connue sous le nom de Fête des Voisins créée par Atanase Périfan.

Avec ma famille, je m’installe il y a 20 ans à Andrésy et m’engage très rapidement dans la vie politique locale, ce qui m’amène en 2001 à participer à la campagne des élections municipales.

Maire-adjoint en charge de l’urbanisme durant 12 ans, actuellement dans l’opposition municipale, particulièrement attachée au service public et aux services de tous les publics, c’est avec beaucoup d’investissement que j’ai toujours été à l’écoute des Andrésiens pour les aider dans toutes leurs démarches auprès de la Municipalité.

Ma famille est très attachée à Andrésy, mon époux Olivier a d’ailleurs occupé les fonctions de Président du Football Club d’Andrésy pendant plusieurs années et mes enfants Cloé et Romain ont suivi leur scolarité jusqu’au collège dans la commune et participent encore à la vie locale.

C’est avec fierté que j’exerce, en parallèle de ma fonction d’élu, une activité professionnelle comme Directrice de Cabinet dans une commune de 22 000 habitants ; je suis quotidiennement, au contact de très nombreux agents municipaux, que je respecte énormément pour leurs compétences, leurs actions, leur travail et leur dévouement au service public, des compétences et des qualités que je retrouve chez les agents de la Ville d’Andrésy, avec qui j’ai la chance de partager de nombreux moments, toujours avec un très grand plaisir.

 Très attachée aux valeurs défendues par la droite et le centre-droit, j’ai été longtemps impliquée dans un parti politique que j’ai quitté en 2017. Aujourd’hui, je préfère m’investir autour de projets fédérateurs et peu importe de quel parti ils émanent si ceux-ci me paraissent pertinents, je les défends. Je suis très sensible à toutes les idées politiques, sociétales et philosophiques pourvu qu’elles se fassent dans un débat ouvert, constructif et fraternel.

Je suis fière des actions qu’avec mes colistiers,nous avons réussi à mener, durant ces 6 dernières années,  alors que nous étions dans l’opposition. Cela était souvent difficile de faire passer nos idées mais nous avons obtenu des résultats en urbanisme puisqu’une veille foncière a pu être abandonnée, à notre demande; des projets d’urbanisme ont été abandonnés grâce à nos pétitions relayées par des associations de riverains et surtout le travail de fonds sur la révision complète du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal a tenu compte de nos observations, réclamées de 2015 à 2019 et indispensable pour protéger notre magnifique cadre de vie andrésien tout en respectant nos obligations légales. Par ailleurs, nous avons obtenu la création d’un skate parc aux Charvaux,  la fermeture du Parc des Vikings, près de la gare, le déplacement du Forum des associations à Diagana.

Nous avons su, à la différence de l’autre groupe d’opposition, être dans une opposition constructive: nous avons affirmé pendant 6 ans,  nos différences en votant contre les projets insupportables pour nous tous, comme la création d’une halte fluviale, Treck ile ou la fermeture de la crèche familiale et l’augmentation des impôts locaux uniquement nécessaires à financer ces projets faramineux du Maire et de son adjoint aux finances, Denis Faist.  Nous avons su nous abstenir lorsque nous n’avions pas connaissance des dossiers par manque d’information notamment sur l’intercommunalité . Enfin, nous avons toujours  su reconnaître et voter les projets qui nous paraissaient utiles aux Andrésiens comme les subventions aux associations, le projet d’installation de caméras de vidéoprojection et l’agrandissement des écoles même si nous avions proposé la création d’un groupe scolaire neuf, dans le bas des coteaux,  à énergie passive.

Au vu des réussites que nous avons obtenues  alors que nous étions un groupe minoritaire, soyez certains que je saurai mener des projets, dans votre intérêt à tous si vous me choissisiez comme Maire d’Andrésy.

Virginie Muneret