Tribune Andrésy dynamique novembre 2017

La baisse des températures, qui annonce l’arrivée de l’hiver, et la multiplication des tentes installées au Pointil (la confluence de la Seine et de l’Oise) ont remis la situation des réfugiés tibétains sous les feux de l’actualité. Accueillis à bras ouverts il y a quelques années par une association conflanaise (« La pierre blanche »), les Tibétains, qui ont en France le statut d’exilés politiques, ont rapidement identifié ce territoire comme porte d’entrée dans notre pays. Au point que pas moins de 400 d’entre eux se sont installés dans un campement improvisé de plus de 200 tentes au bord du fleuve, ne pouvant être hébergés en centre d’accueil. Andrésy est naturellement concerné par cette situation, et plusieurs familles de notre commune ont aidé et hébergé ou aident et hébergent encore des Tibétains. C’est pour cette raison que les élus d’Andrésy Dynamique, émus comme beaucoup d’entre vous des conditions de vie de ces familles  ont demandé au Maire quelles démarches avaient été entreprises pour presser les pouvoirs publics d’agir et de leur procurer un logement digne de ce nom.

Il semblerait que les alertes des élus locaux aient porté leurs fruits : le 17 novembre, le sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye a annoncé que les réfugiés devraient être relogés dans les différents centres d’accueil d’Île-de-France très prochainement. Souhaitons que la situation soit durablement réglée, et que l’arrivée de nouvelles familles soit désormais conditionnée aux capacités d’accueil de nos communes, afin de leur garantir un logement digne.

Nous sommes heureux que tous les Tibétains puissent passer les fêtes de Noël sous un vrai toit. Nous espérons que personne dans notre commune ne se sentira seul et abandonné pendant cette période où nos réjouissances doivent rimer avec solidarité.

A chacun d’entre vous, nous souhaitons un joyeux noel et de très belles fêtes de fin d’année.

Andrésy Dynamique avec Virginie MUNERET, Franck MARTZ,
Marie-Françoise PERROTO, Emmanuelle MENIN et Christian TAILLEBOIS.
le 27/11/17